Ne me parlez pas de régimes !

Alimentation saine

Toutes les années à la même époque je fais ma petite « crise » ! Je peste contre certains magazines féminins, avec leur cortège d’articles sur le dernier « régime » à la mode qui vous promet le miracle en quelques…jours seulement. Il y en a pour les goûts. Une seule certitude, leur efficacité est souvent immédiate. Ils fonctionnent tous pour mincir…Quand on réduit ses portions alimentaires ou que l’on pratique la dissociation alimentaire, on maigrit !

Mais ces régimes sont le plus souvent hypocaloriques, inacceptables psychologiquement et parfois très déséquilibrés sur le plan nutritionnel. Sans cet équilibre nutritionnel, le corps qui s’est vu affamé va tout stocker, de manière à pouvoir faire face à une éventuelle nouvelle privation. Mais cela est éphémère, car on reprend très rapidement ce poids : c’est ce que l’on appelle l’effet yo-yo.
Selon les enquêtes, au bout d’un an, deux ans maximum, on reprend son poids initial, plus le petit « bonus » à chaque régime !

Jusqu’à l’âge de quatre ans environ, un enfant sait spontanément s’il a faim et quand il a assez mangé. Viennent ensuite les compensations, les frustrations, et les habitudes. La prise de pouvoir de l’esprit sur le corps ! 
Ce lien, entre notre esprit et notre rapport à l’assiette, est selon moi ESSENTIEL !
Et, si pour mincir il fallait aussi resté « connecté » aux sensations et sentiments qui nous traversent ? Réconcilier son esprit pour retrouver le plaisir ?

Mon accompagnement personnalisé est basé sur des conseils de bon sens pour manger en pleine conscience, et retrouver un rapport à l’assiette serein et apaisé. J’apprends aux personnes à identifier les émotions qui nous contrôlent. Mangeons-nous pour nous nourrir ou pour tout autre chose ? A-t-on réellement faim, ou sommes-nous traversés par l’angoisse, la colère, la tristesse, la fatigue, le stress, l’ennui ?
Ce lien avec l’alimentation, nous replonge directement dans notre histoire personnelle. En évoquant les habitudes alimentaires avec les personnes que je rencontre, je me suis aperçue que je touchais à leur intimité, à leur dimension émotionnelle, à leur identité culturelle. C’est un sujet « hautement » sensible. Qui se doit d’être abordé avec délicatesse, bienveillance et sans jugement !

Je tiens à remercier Garance et Angèle pour leurs témoignages respectifs, sur le travail que nous avons accomplis ensemble.

« J’adore cuisiner et je n’ai pas envie de m’affamer !

Avec Anne, nous avons équilibré mon alimentation en fonction des moments de la journée et de ma gourmandise. Et il n’y a pas eu besoin de se « nourrir » de compléments alimentaires.  Des astuces et des recettes simples et goûteuses pour tous les jours – et toute la famille – des extras pour les moments de fête avec les copains. En parallèle, je me suis mise à la course à pied (moi qui avait horreur de ça au collège !) j’y ai trouvé un moyen de vider l’esprit des pensées encombrantes – en plus de brûler des calories !
Par chance une de mes amies souhaitait entreprendre la même démarche, depuis un an, nous courrons ensemble et nous nous envoyons régulièrement des messages d’encouragement, de soutien et de réussite. C’est une vraie force d’être à deux.
Et ça fonctionne, doucement, sûrement, durablement. Anne m’a donné les clés et je gère maintenant de manière autonome avec son soutien de temps à autre si j’en éprouve le besoin ».  Garance G.


« Grignoteuse devant l’éternel, j’étais arrivée à un point où si je n’avais pas ma plaquette de chocolat à portée de vue, je ne me sentais plus trop bien.

C’est à ce moment-là que je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose pour changer mon rapport à l’alimentation et qu’il était grand temps que je rende à la nature les kilos en trop qu’elle m’avait si généreusement offerts au fil des années.
Anne m’a permis d’aborder tout ceci avec calme et sérénité. Je suis une grignoteuse, et alors ? Elle a compris qu’il fallait y aller en douceur et dans un premier temps, elle m’a appris à aménager mes grignotages pour qu’ils soient moins dévastateurs et qu’ils soient « utiles ». Ensuite, nous avons abordés la question primordiale de la qualité des aliments et de leur indice glycémique. Là encore, un nouveau déclic ! Pour perdre du poids il faut privilégier la qualité des aliments en orientant ses choix vers des produits bio. Enfin, elle a remis le bon sens et l’équilibre au cœur de mes repas. Résultat : ma perte de poids a été progressive et j’ai conservé aujourd’hui les bonnes habitudes alimentaires transmises par Anne, je m’approvisionne en grande partie dans les magasins bio !
Merci Anne pour cet accompagnement sur-mesure qui a profondément et durablement modifié mon rapport à la nourriture. » Angèle B.

Accompagnement naturopathique personnalisé sur rendez-vous les lundis, mardis et vendredis sur Chambéry et sur Crolles Centre Kedreos.
Anne Piovesan : contact@annepiovesan.fr / 06.72.83.39.58

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s